debitus

ENGLISHESPAñOL
FR

Verres thermoformés pour
protection des vitraux

Les vitraux sont fragiles

Sensibles aux projectiles, mais aussi à la corrosion :

À l’extérieur, ils s’altèrent au contact des eaux de pluie et de la pollution atmosphérique.

À l’intérieur, le ruissellement des eaux de condensations entraîne également une altération progressive des verres et des peintures jusqu’à la perte totale des motifs.

Nos VERRES THERMOFORMÉS POUR PROTECTION DES VITRAUX (Brevet INPI N°9403918 et 1351107)

Ils permettent de conserver durablement les vitraux en place.

La face externe est protégée : des phénomènes de corrosion chimique (eaux de pluie, pollution), des salissures et des dégradations mécaniques (pression des vents, projectiles, abrasion des poussières).

La face interne est protégée également : en formant un double vitrage, le processus condensation ne se fait plus sur le vitrail.

Le procédé

Obtenu par thermoformage à partir de l’empreinte du vitrail à protéger, le verre est traité dans sa surface de manière à reproduire l’aspect extérieur du vitrail.

Brevets INPI : de base N°9403918, et de perfectionnement N°1351107.

Caractéristiques

Verres industriels résistants (silico-sodo-calciques type float).
Verres simples : épaisseur 6 mm, 15 kg/m².
Verres feuilletés (feuilletage selon le procédé Unilam) :
épaisseur 9,8 mm (6-3-2), 20,8 kg/m².
Absorption lumineuse négligeable;
Absorption lumineuse d’un vitrail du XIIIe siècle (pleine couleur) :
91 à 97% du rayonnement.
Absorption lumineuse du système vitrail
+ verre de protection thermoformé : 94 à 98% du rayonnement.

TRAITEMENT DE SURFACE

Patines colorées en réflexion (vues de l’extérieur de l’édifice).

Patines incolores en transmission (vues depuis l’intérieur de l’édifice).

Pas de phénomène de grands reflets parasites

La surface reste assez lisse pour empêcher l’encrassement.

Un produit sur mesure

L’élaboration du produit s’adapte à tous les styles de vitraux à travers toutes les époques du XIIe au XXe siècle.

Les patines (imitation verre ou plomb) sont modulables selon l’effet recherché.

Verres simples ou verres sécurisés pour le public ou anti-effraction selon les besoins.

Mise en œuvre sur serrurerie ancienne ou armature neuve selon les contraintes architecturales.

Quelques références

Saintes-Chapelles de Paris, de Chambéry.

Cathédrales :
Chartres, Tours, Bourges, Angers, Poitiers, Le Mans, Amiens, Coutances, Sees.

Eglises :
La Martyre (29), Le Faouët (56), Mézières en Brenne (36), St-Germain de Rennes (35), St-Vénérand de Laval (53), St-Nicolas de Bourgueil (37), Sully sur Loire (45), La Guerche de Bretagne (35), St-Pierre de Chartres (28), St-Germain l’Auxerrois de Paris (75).